Le port aménageur

Investir et préparer l’avenir

À l’heure où de nouvelles flottes, formées de navires de plus grande taille, voient le jour, les infrastructures d’accueil sont tenues de s’adapter en proposant des accès plus profonds et des quais équipés en conséquence. Les grands travaux d’aménagement et de modernisation de HAROPA - Port de Rouen, démarrés en 2012, ont ainsi été poursuivis en 2017 afin d’optimiser son offre et la qualité de ses services tout en respectant l’environnement.

Le Projet d’amélioration des accès maritimes du Port de Rouen

Une phase intermédiaire intense

Opérations de dragage

En 2017, le Projet d’amélioration des accès maritimes de HAROPA - Port de Rouen s’est poursuivi avec, principalement, une série de travaux de dragage en régie opérés par la drague Jean Ango : sur les secteurs Courval - Duclair et Duclair - Rouen, sur des zones du chenal de navigation comprenant des traversées sous-fluviales et sur la souille du futur poste de sécurité de Radicatel.
Un 4e et dernier marché de dragage d’approfondissement a été lancé pour le secteur Courval - Rouen.

Valorisation des sédiments de dragage

431 623 t de sédiments valorisées
dont 322 814 t vendues aux acteurs de la filière BTP

2017 a été une année particulièrement active en matière de valorisation des sédiments de dragage dans la filière BTP. 322 814 tonnes ont été valorisées, en provenance des cinq installations de transit du Port de Rouen classées ICPE : Honfleur, Port-Jérôme, Saint-Wandrille, Yainville et Moulineaux.

Modernisation du terminal céréalier de Grand-Couronne

HAROPA - Port de Rouen mène en partenariat avec Sénalia, opérateur du terminal, la vaste phase de modernisation du terminal céréalier pour le mettre au gabarit du chenal approfondi. Celle-ci a débuté en 2017 avec la réalisation des travaux de rempiètement du quai et d’approfondissement de la souille.

Lancement de mesures environnementales du projet d’amélioration des accès maritimes

Des travaux pour la restauration écologique des sites de Lillebonne et de Sahurs ont commencé en 2017. Profondément transformés, ils vont être le lieu de reconnexions à la Seine avec la création d’habitats estuariens et d’annexes hydrauliques, propices au développement de la biodiversité.
Pour tout savoir sur le dragage d’approfondissement de HAROPA - Port de Rouen

HAROPA - Port de Rouen a reçu le 28 avril 2017 l’autorisation interpréfectorale de draguer les sédiments de dragage du chenal de navigation de l’estuaire aval et de les immerger sur le site de Machu. Celui-ci prend ainsi la relève du site d’immersion dit Kannik, arrivé à saturation au printemps 2017 après 40 ans d’exploitation. En savoir Plus

Une exposition pédagogique sur le dragage d’entretien et la gestion des sédiments a été organisée lors de la Foire de Rouen, en mars 2017. Pour en retrouver tous les éléments, n’hésitez pas à cliquer ici

La modernisation des infrastructures

Différents sites concernés

  • Fin du chantier de remise à niveau du terminal Jupiter (DRPC/Bolloré Énergie) ex Pétroplus.
    Afin de terminer les travaux de réhabilitation de ce terminal, les appontements Q300 et Q430 ont été remis en état. Les premiers navires ont été accueillis début 2018.
  • Amélioration des accès nautiques du Quai du Bassin au Bois (QBB)
    Des travaux de reconfiguration de la souille ont été menés par HAROPA - Port de Rouen afin d’améliorer les accès nautiques du Bassin aux Bois, menant ainsi au terminal Robust, filiale de Sénalia. Ces travaux, d’un montant de 1 M€, permettent désormais l’accueil à marée basse de navires avec un tirant d’eau proche de 10 m.
  • Rénovation du Quai de Grand Quevilly (QGQ) pour la société Borealis
    En septembre 2017, le Groupe Borealis et HAROPA - Port de Rouen ont inauguré le quai de Grand Couronne rénové. Cette rénovation conforte la position de HAROPA - Port de Rouen comme hub logistique numéro 1 en France pour les engrais.
  • Réalisation de travaux préparatoires en vue de l’agrandissement du site de l’entreprise Beuzelin. Le Hangar 114 a été désamianté et démoli pour permettre l’extension de nouveaux silos. Cette opération, effectuée entre septembre et décembre 2017, comprenait également le dévoiement du poste électrique alimentant le quai de Petit-Couronne.
  • Travaux sur la Digue Basse Nord à Honfleur
    Suite à l’aggravation rapide de la brèche constatée début 2017, HAROPA - Port de Rouen a réalisé des travaux de rénovation par enrochement sur la Digue Basse Nord. Une urgence, compte tenu de l’importance de la digue pour le calibrage du chenal et le maintien des équilibres sédimentaires de l’estuaire.
  • Rénovation de la tour radar de Honfleur
    Lancés en septembre 2016, les travaux de rénovation de la Tour Radar de Honfleur se sont achevés en juin 2017, sans interruption de trafic. Plus de 200 000 euros ont été investis par HAROPA - Port de Rouen afin de moderniser cette installation, mise en service en 1977 et modernisée une première fois en 1997.

De nouveaux projets sur les quais rouennais

Construire l’avenir de l’espace portuaire rouennais

  • Chai à vin : un lauréat rouennais pour Réinventer la Seine.
    Réinventer la Seine, l’appel à projets lancé en 2016 par la Ville de Paris, la Métropole Rouen-Normandie, la Communauté de l’agglomération havraise (CODAH) et HAROPA, a connu en 2017 son dénouement avec l’annonce des lauréats, le 19 juillet, au Havre. L’un des projets retenus est installé au cœur des infrastructures du Port de Rouen : le Chai à vin réinventé. Celui-ci prévoit l’aménagement de salles de jeux, d’équipements culturels, des activités en lien avec la mémoire du site, un espace entreprises et des restaurants panoramiques en « rooftop ». Le tout dans le respect de l’architecture du chai et dans un esprit d’ouverture sur le fleuve.
  • Appel à projets pour le Hangar 105
    La Métropole Rouen Normandie, la ville de Rouen et HAROPA - Port de Rouen ont lancé en octobre un appel à projets spécifique pour l’Espace 105 (précédemment appelé hangar 105), situé près du quartier Rouen Flaubert, dans un environnement de reconquête urbaine des quais. Ce projet doit entre autres préserver la diversité des usages et contribuer à l’animation et à la vie des quais. Fin avril 2018, HAROPA – Port de Rouen, la Métropole Rouen Normandie et la Ville de Rouen ont retenu la candidature de La Métropolitaine pour un projet de construction composé de deux bâtiments et d’espaces animés extérieurs.
  • Futur site de France Télévisions Normandie : pose de la première pierre
    En septembre, les travaux de construction sur l’ancien site du hangar 11 (désormais déconstruit) ont officiellement commencé. Respectant la Charte des Marégraphes, le futur siège de France Télévisions Normandie sera ouvert vers l’extérieur et s’intégrera dans l’esthétique des autres hangars. Ces travaux marquent la dernière étape du grand projet de réhabilitation de l’Espace des Marégraphes sur la rive droite de la Seine.

International

Le Port autonome de Douala et HAROPA - Port de Rouen signent un nouvel accord

En juillet 2017, un accord-cadre de coopération a été signé à Rouen entre les deux ports. Cette signature devrait rapidement se traduire par une coopération accrue, à la fois dans les domaines technique, industriel, commercial, mais aussi dans la formation des personnels, les accès nautiques ou le développement des infrastructures. Partenaires depuis 1999, les deux entités portuaires travaillent en synergie au renforcement de la compétitivité du port de Douala, port d’estuaire majeur du Cameroun.