Le port employeur

The port employeur

Dialogue et formation : deux priorités

The choice of dialog

Conformément à son projet d’entreprise, HAROPA – Ports de Paris mène en priorité des actions en faveur du dialogue et de la formation.

Des formations accessibles au plus grand nombre

Près de 80% des collaborateurs ont bénéficié d’une formation au cours de l’année 2017. Avec un budget correspondant à 2,70 % de la masse salariale (vs 3,63 % en 2016), les thèmes abordés ont été très variés allant de la réforme de la domanialité publique à la bureautique en passant par la sécurité des passagers comme des salariés.
Dans le même temps, la série de formations certifiantes — lancée en 2016 via le Compte Personnel de Formation (CPF) utilisé sur le temps de travail — et de démarches de certifications des compétences s’est poursuivie en 2017.

Un dialogue social constant

Cette année encore, HAROPA – Ports de Paris a associé les instances représentatives du personnel, ainsi que l’ensemble des salariés aux principales évolutions affectant l’établissement. Les instances représentatives du personnel ont été informées et consultées, au sujet des évolutions de l’organisation liées au projet d’entreprise 2016-2020, du bilan social 2016, du rapport de la situation comparée hommes/femmes 2016, de la politique de rémunération, du plan de formation 2018, ou encore sur la politique de gestion du parc automobile. Un nouveau Plan Épargne Entreprise et un nouvel accord d’Aide au Logement ont été mis en place.

À la suite des recommandations de la Cour des Comptes, une commission paritaire a été constituée afin de recueillir les idées et propositions des salariés sur l’amélioration de l’organisation du temps de travail. Elle a présenté un rapport au Comité d’Entreprise en février 2017. Depuis, le dialogue s’est poursuivi en 2017 pour aboutir à un projet d’accord en 2018.

Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), dont les membres ont été renouvelés, laissera place à un Comité Social et Économique (CSE) fin 2018, suivant ainsi les évolutions légales.

La politique de rémunération

+ 1,78 %
en 2017, évolution de la rémunération moyenne du personnel

En 2017, l'évolution de la rémunération moyenne du Personnel en place (RMPP) a été de + 1,78 % pour les mesures collectives et individuelles. Cette évolution inclut les augmentations individuelles qui ont bénéficié à près de 33 % des collaborateurs.
Le Plan d’Épargne Entreprise (PEE) et le Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) constituent des instruments de reconnaissance de la performance de l’Etablissement et représentent un levier de mobilisation des collaborateurs, en permettant à chaque salarié adhérent à l’un ou l’autre de ces dispositifs de se constituer une épargne par le biais de versements volontaires ou du versement de leur intéressement.