Le port acteur de l’innovation et de l’environnement

The port acteur de l’environnement et de l’innovation

L’innovation en actions

Innovation in actions

HAROPA - Port du Havre a choisi de faire siens les concepts de Smart Port et de Green Port.
Loin de rester simplement des intentions théoriques, de nombreux projets ont été lancés ou concrétisés en 2017.

Smart port

Création de Trafis Lab

Le Trade Facilitation Intelligence & Smart-Logistics (Trafis Lab), créé en février 2017, est installé au Havre. Premier laboratoire de recherche public-privé, il est consacré à la facilitation des échanges internationaux, à la sécurité, au numérique et à l’intelligence artificielle.

« Le paysage dans lequel s’opèrent les échanges mondiaux de marchandises, et par voie de conséquence dans lequel doivent nécessairement évoluer les administrations douanières, est complexe et marqué par des attentes de natures très diverses. Parmi celles-ci, on peut citer […] celles des acteurs économiques en faveur d’une fluidité accrue des échanges licites. »
Jean-Michel Thillier,
Adjoint au Directeur Général des douanes françaises

Dans le cadre du programme TRAFIS, HAROPA et la Caisse des dépôts et consignations ont signé en décembre 2017 une convention de financement en vue de la création d’une Halle technologique. Unique en son genre, celle-ci sera un centre d’expertise et d’expérimentation dédié à toutes les opérations liées à la facilitation et à la sécurisation des flux de marchandises, y compris dans un contexte international (optimisation des stockages, intégration des intelligences artificielles, traçabilité, gestion des systèmes numériques intelligents, etc.). Son installation au Havre permet à HAROPA - Port du Havre, d’intervenir au plus près des projets et des expérimentations. Ces dernières seront d’ailleurs sans doute testées sur place, ce qui permettra aux infrastructures portuaires havraises de proposer rapidement de nouvelles solutions et méthodes. Un avantage concurrentiel majeur face aux autres structures du range Nord.

Meet-up portuaire Le Havre : Pôle de compétitivité

HAROPA - Port du Havre a accueilli son premier Meet-up Smart Port, le 26 juin, à la Chambre de Commerce et d’Industrie Seine Estuaire. La tenue de cet évènement marque le début d’une démarche collective : en juin, HAROPA - Port du Havre, la CODAH (Communauté de l'agglomération havraise), la CCI Seine Estuaire et le Pôle de compétitivité TES (Transactions économiques sécurisés), ont ainsi signé une convention de partenariat visant au développement de la thématique Smart City et à l’installation d’une représentativité TES au Havre.
L’ensemble de cette démarche permet à HAROPA d’intégrer l’activité portuaire au sein du dispositif Normandy French Tech.
www.normandyfrenchtech.fr

S-Wing 2 en ligne

La nouvelle version du Guichet unique du Port du Havre a été mise en ligne. Désormais accessible aux tablettes et aux smartphones, S-WING permet aujourd’hui à tous de visualiser les mouvements des navires en 3D et en temps réel. Chaque utilisateur peut ainsi consulter en un clic les informations liées à chaque navire présent dans la zone. Les informations des deux dernières semaines sont également accessibles en replay.

La démarche Smart Port City du Havre
La démarche Smart Port, portée par HAROPA - Port du Havre, a évolué en 2017 en Smart Port City. Ce projet, porté par la CODAH en collaboration avec HAROPA et l’Université du Havre, prévoit une transformation en profondeur de l’agglomération havraise, par l’innovation, d’envergure nationale et internationale. Il est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt du Programme des investissements d’avenir PIA 3, « Territoire d’innovation de grande ambition ». De nombreux acteurs havrais sont mobilisés pour préparer la 2e étape de sélection et compter parmi les 10 territoires dotés de 50 M€ de fonds publics.

Green port

Déploiement européen du GNL dans les ports

Le projet et l’étude SAFE SECA, lancés en 2015, autour de l’avitaillement en carburants à faibles émissions ont porté leurs fruits. Plusieurs réalisations actuellement en cours sont directement issues des recommandations de l’étude ; depuis mai 2016, le paquebot de croisière AidaPrima est le 1er à être avitaillé en GNL, chaque semaine au Havre, afin de produire son courant électrique à quai.

  • Le Projet SamueLNG est actuellement en cours afin de doter la drague Samuel de Champlin (qui opère 40 % de son temps sur les ports du Havre et de Rouen) d’une motorisation au GNL.
  • Fin 2017, CMA-CGM et Total ont signé un accord pour que le remplissage en GNL des réservoirs de 18 000 m³ des futurs porte-conteneurs de CMA-CGM se fasse via un navire avitailleur. HAROPA - Port du Havre les accompagne dans leur démarche.

A l’été 2017, le Port a procédé à l’avitaillement en hydrogène de l’Energy Observer, l’ancien catamaran de course transformé en navire expérimental et d’expédition qui fonctionne aux énergies renouvelables, en escale au Havre.

ESI : Les escales « propres » récompensées

En 2017, HAROPA a récompensé 430 escales maritimes, dont 272 au Havre, lors de la 6e année d’application des mesures d’incitation financières environnementales basées sur l’Index environnemental des navires (ESI). C’est le meilleur résultat depuis le lancement de cette initiative en 2012. Ces mesures visent à favoriser les porte-conteneurs et RoRo les plus propres en termes d’émissions atmosphériques et sont désormais également étendues aux armateurs de croisières. A ce jour, 32 compagnies maritimes et 3 compagnies de croisières ont formalisé leur implication en signant la charte HAROPA ESI.

Plan d'actions environnement

Le port du Havre a défini, en 2017, un plan d’actions environnement sur la base d’une analyse environnementale de l’intégralité de ses activités réalisée en 2016 - 2017. Ce plan d’actions s’inscrit dans une démarche globale d'amélioration de la performance environnementale et contribue à minimiser l’impact des activités du Port du Havre. Il comprend une quarantaine d’actions sur des thématiques telles que la qualité de l’air et de l’eau, la gestion des milieux, la réduction des déchets.

Gestion des espaces naturels

Un plan de gestion et de contrôle de la végétation à l’échelle de la ZIP a été validé en septembre 2017 afin de réduire l’emploi de produits phytosanitaires sur les espaces gérés par le Port du Havre. Pour valoriser ces espaces verts, le Port reconduit l’initiative de production de miel. Les 5 ruches gérées par l’association Les ateliers des Hauts ont produit, en 2017, 75 kilos de miel. Un éco-pâturage a également été mis en œuvre sur les mesures environnementales du Parc Logistique du pont de Normandie 2.

Diminution des consommations et de la production de déchets

Un plan de mobilité prévu sur 3 ans a été signé fin 2017 pour réduire les kilomètres parcourus par nos salariés. Le port produit également comme chaque année son bilan GES (gaz à effet de serre) avec l’objectif d’une baisse moyenne de 2 %/an par rapport aux émissions de 2008 d’ici 2030. Avec environ 14 000 t. eq./CO2 en 2017, les objectifs sont atteints pour cette année. En plus de la définition fin 2017 d’un plan de réduction des déchets, HAROPA - Port du Havre continue à sensibiliser ses salariés aux problématiques environnementales : depuis novembre, un appareil du nom de CANIBAL a été installé dans ses locaux pour recycler les bouteilles en plastique, les canettes et les gobelets. Ces gestes de tri ont rencontré un réel succès avec près de 400 kg de CO2 économisés depuis son installation en novembre 2017.