Relever les défis du Smart Port et du Green Port

Relever les défis du Smart Port et du Green Port

Allier innovation et performance environnementale

Allier innovation et performance environnementale

Digitalisation des échanges, modernisation des structures industrielles ou locales, exigences croissantes pour le respect de l’environnement, recherche de nouvelles énergies et de solutions durables… Depuis plusieurs années, HAROPA a choisi de soutenir et de développer des process et expérimentations liés directement à l’innovation et au respect de l’environnement via les démarches de Green Port et de Smart Port. Les actions sont nombreuses et plusieurs ont été lancées en 2017 sur l’un ou l’ensemble des ports HAROPA.

SMART PORT

Créer le port de demain

Face à la concurrence des autres places portuaires, HAROPA maintient son positionnement en matière d’avancées technologiques. En 2017, plusieurs initiatives liées à la digitalisation et aux nouveaux usages ont été développées.

Création de Trafis Lab

Le Trade Facilitation Intelligence & Smart-Logistics (Trafis Lab), créé en février 2017, est installé au Havre. Il constitue le premier laboratoire de recherche public-privé consacré à la facilitation des échanges internationaux, à la sécurité, au numérique et à l’intelligence artificielle.
« Le paysage dans lequel s’opèrent les échanges mondiaux de marchandises, et par voie de conséquence dans lequel doivent nécessairement évoluer les administrations douanières, est complexe et marqué par des attentes de natures très diverses. Parmi celles-ci, on peut citer […] celles des acteurs économiques en faveur d’une fluidité accrue des échanges licites. »
Jean-Michel Thillier,
Adjoint au Directeur général des douanes françaises

Dans le cadre du programme TRAFIS, HAROPA et la Caisse des dépôts et consignations ont signé en décembre 2017 une convention de financement pour la création d’une Halle technologique. Unique en son genre, celle-ci sera un centre d’expertise et d’expérimentation dédié à toutes les opérations liées à la facilitation et à la sécurisation des flux de marchandises, y compris dans un contexte international (optimisation des stockages, intégration des intelligences artificielles, traçabilité, gestion des systèmes numériques intelligents, etc.). Son installation au Havre permet à HAROPA - Port du Havre, d’intervenir au plus près des projets et des expérimentations. Ces dernières seront d’ailleurs sans doute testées sur place, ce qui permettra aux infrastructures portuaires havraises de proposer rapidement de nouvelles solutions et méthodes. Un avantage concurrentiel majeur face aux autres structures du range Nord.


Meet-up portuaire Le Havre : Pôle de compétitivité

HAROPA – Port du Havre a accueilli son premier Meet-up Smart Port, le 26 juin, à la Chambre de Commerce et d’Industrie Seine Estuaire.
La tenue de cet événement marque le début d’une démarche collective : en juin, HAROPA - Port du Havre, la CODAH (Communauté de l'agglomération havraise), la CCI Seine Estuaire et le Pôle de compétitivité TES (Transactions économiques sécurisées), ont ainsi signé une convention de partenariat visant au développement de la thématique Smart City et à l’installation d’une représentativité TES au Havre. L’ensemble de cette démarche permet à HAROPA d’intégrer l’activité portuaire au sein du dispositif Normandy French Tech.

Deuxième édition du hackathon portuaire

Organisée par les ports HAROPA, Paris Seine Normandie (PSN*) et l’INSA Rouen Normandie, elle s’est tenue les 17 et 18 novembre 2017 à Rouen avec le soutien de l’Union Portuaire Rouennaise (UPR). Cet événement, labellisé Normandy French Tech, s’est déroulé sur 24 heures dans les locaux de l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées), sis à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le Prix HAROPA a été remis au projet « Clever Fret », application capable de calculer le moyen de transport d’une marchandise le plus propre et le plus rapide entre deux points.
Prix Saagie (partenaire et spécialiste du Big Data) : « Smart douanes » ou comment simplifier la nomenclature douanière.
Prix Orange : « Vis mon port », concept de bornes interactives sur l’activité portuaire présentée au grand public.

* Paris Seine Normandie (PSN) est l’extension du Grand Paris dans la vallée de la Seine jusqu’au Havre, une initiative des CCI d’Île-de-France et de Normandie.
HAROPA soutient la démarche Smart Port City du Havre
La démarche Smart Port, portée par HAROPA - Port du Havre, a évolué en 2017 en Smart Port City. Ce projet, porté par la CODAH en collaboration avec HAROPA et l’Université du Havre, prévoit une transformation en profondeur de l’agglomération havraise, par l’innovation, d’envergure nationale et internationale. Il est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt du Programme des investissements d’avenir PIA 3, « Territoire d’innovation de grande ambition ». De nombreux acteurs havrais sont mobilisés pour préparer la 2e étape de sélection et compter parmi les 10 territoires dotés de 50 M€ de fonds publics.

GREEN PORT

À la recherche de solutions énergétiques

Les nouveaux carburants : le Gaz, énergie de demain

Différents projets tendent à multiplier l’utilisation du GNL (gaz naturel liquéfié) dans le cadre du transport maritime. HAROPA a ainsi participé à plusieurs projets, dont le passage au GNL de la drague Samuel de Champlain (présente à 40 % de son temps entre Le Havre et Rouen). Ces travaux ont lieu dans le cadre de l’application de la directive européenne sur le déploiement d’infrastructures pour les carburants alternatifs. Celle-ci implique que les États membres installent dans leurs ports un certain nombre de points de ravitaillement en GNL. HAROPA a par ailleurs lancé une étude visant à imaginer les futurs schémas logistiques d’approvisionnement en GNL. Plusieurs réalisations en cours sont issues de ses recommandations. Depuis mai 2016 le paquebot de croisière AidaPrima est le 1er à être avitaillé en GNL, chaque semaine au Havre, afin de produire son courant électrique à quai.

Le GtL carburant de la transition énergétique pour le fluvial ?

L'utilisation du carburant GtL (Gas-to-Liquid) fait l’objet d’une expérimentation sur le transport fluvial des passagers. Obtenu par traitement du gaz naturel, ce carburant pollue moins que le gasoil actuellement employé. Pouvant être utilisé directement dans les moteurs diesel, il ne contient que très peu de traces de soufre, est biodégradable, sans odeur, ne laisse pas de traces chimiques dans l’eau et ne produit pas de fumée.

ESI : Les escales « propres » récompensées

S’inspirant de la démarche ESI, HAROPA a lancé en 2016, le trophée environnemental de la flotte fluviale. Le 29 novembre 2017 à Paris, lors du salon RIVERDATING, cinq bateaux de marchandises et de passagers jugés les plus performants sur le plan environnemental ont été récompensés.
En 2017, HAROPA a récompensé 430 escales maritimes, dont 272 au Havre, lors de la 6e année d’application des mesures d’incitation financières environnementales basées sur l’Index environnemental des navires (ESI). C’est le meilleur résultat depuis le lancement de cette initiative en 2012. Ces mesures visent à favoriser les porte-conteneurs et navires rouliers les plus propres en termes d’émissions atmosphériques et sont désormais étendues aux armateurs de croisières. À ce jour, 32 compagnies maritimes et 3 compagnies de croisières ont formalisé leur implication en signant la charte HAROPA ESI.